Ostéopathie et nourrisson 



L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le nouveau-né. Le crâne du nouveau-né ne présente pas la rigidité de celui de l’adulte et peut subir des contraintes lors de son passage dans le bassin pendant l’accouchement. De plus, un accouchement trop long ou trop court peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes de votre enfant. Certains cas nécessitent parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la bonne mobilité des sutures crâniennes, et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs. Bien que ces manœuvres se révèlent parfois indispensables, l’équilibre crânien est alors rompu et peut contribuer à créer ou aggraver des déformations crâniennes chez le nourrisson. Un ostéopathe peut alors intervenir dès les premiers jours de vie de votre enfant.

Quand faut-il consulter pour son bébé :

  • Accouchement difficile, trop long (plus de 12 heures) ou trop rapide (moins de 2 heures)
  • Traction forte sur la tête du nourrisson
  • Appui expulsif sur le ventre de la maman
  • Utilisation d’instruments (ventouse, forceps, spatules) lors de l’accouchement
  • Présentation par siège
  • Naissance gémellaire
  • Souffrance fœtale, césarienne d’urgence, réanimation même légère du bébé
  • Chez les prématurés (leur crâne est encore plus fragile)
Et surtout :
  • Torticolis
  • Régurgitations chroniques
  • Constipations, diarrhées, troubles digestifs
  • Troubles du sommeil
  • Difficultés à la tétée et/ou à la déglutition
  • Raideurs du bébé
  • Pleurs incessants
  • Asymétries crâniennes
  • S’il tourne toujours la tête du même côté
  • Otites, sinusites chroniques, bronchites chroniques, troubles O.R.L.
Toute consultation pour un bébé âgé de moins de 6 mois, devra être accompagnée d’un « certificat de non contre-indication à la pratique de l’ostéopathie » qui vous sera délivré par le pédiatre de votre enfant.
Cabinet Haase Olivier